Mon contact avec les guides de la mort

J’ai toujours vécu dans un espèce de paradoxe concernant la mort. Autant elle m’a toujours fait peur, et je dois l’avouer c’est encore un peu le cas, autant j’ai toujours été fasciné par les esprits des morts.

Malgré cette peur de la mort, j’ai toujours été attiré par les représentations d’homme et de femmes squelettiques à l’air un peu irrévérencieux, par les cimetières, le contact avec les défunts…il me semblait y avoir quelque chose à apprendre là. C’est en m’ouvrant tranquillement à cette notion de mort que j’ai réalisé aussi à quel point la mort, n’était pas que physique. Ma première grande rencontre fu celle que je fis avec le serpent qui de par sa mu, enseigne le renouveau, le lâcher-prise, la transformation… Je me suis rendu compte avec lui que la mort fait partie de notre cheminement à plusieurs niveaux: morts de concepts, de passions, de rêves, etc. qui s’avèrent nécessaires pour avancer.

skull-726253_960_720Pour moi, à ce moment, il est devenu important d’introduire ces représentations dans ma pratique spirituelle. J’avais placé un crâne sur mon autel, un serpent, etc. J’avais commencé à appeler des guides sans trop m’en rendre compte. Puis alors que j’étais dans un grand tournant de vie, un des esprits guide de la mort, dans une tradition spécifique, est venu à ma rencontre. Il m’a dit une toute petite phrase dont je me souviens encore 10 ans plus tard, car elle a été une vraie étincelle de vie placé en moi.
À la suite de cette rencontre, avec cet esprit, ma pratique spirituelle à complètement changé. L’enseignement de cet esprit était celle dont j’avais besoin, mais c’était aussi la rencontre formelle avec un esprit qui était là avec moi depuis longtemps. Même si je ne connaissais pas son existence ni même le système de croyance dans lequel il évolue, je le connaissais. Quand j’étais ado je voyais souvent un rituel à faire dans ma tête avec un esprit bien précis. Et bien cet esprit, est servit, dans sa tradition exactement tel que je le voyais dans ce rituel. Il fallait juste que j’attende de mûrir et d’être prête pour le rencontrer et l’entendre pleinement.

cross-1480482_960_720Après cette rencontre, je me suis mise à rencontrer des esprits guides de la mort dans plusieurs traditions parce que je me suis ouverte à cette énergie. Ces esprits, qui de prime à bord peuvent effrayer, sont de grands enseignants de la vie. Ils adorent la vie, les humains et nous montrent à quel point nous sommes souvent responsable des périodes de stagnation dans notre vie. Ils m’aident, pour ma part, à dédramatiser et à rire un bon coup de mon côté trop sérieux pris dans l’égo. Ils enseignent la vie!

En ce mois d’octobre et à une semaine de la grande fête des morts que j’organise pour eux, je tiens à dire merci à ces guides. Non seulement vous m’avez donnez envie de vivre, mais l’amour que vous me faites sentir en moi est un cadeau précieux qui me remplit de joie!

Mes chers guide, si je suis devant vous, c’est pour y trouver la vie et l’honorer!

Merci!

 

Publicités

Petit Jésus, me voyez-vous dans les étoiles fanées? « Ma crise de foi »

petitjesus

« Mais dites-moi où s’arrêtera notre illusion défunte
Mais dites-moi, je m’apercois d’une amoureuse éteinte

Petit jésus me voyez-vous dans les étoiles fanées
Petit jésus me croyez-vous égaré… »  Petit Jésus -Indochine

Comme je le mentionnais dans mon billet Aide-toi et le ciel t’aidera, les dernières années ont été riches en émotions. Dans les moments les plus creux, j’en suis venu à perdre mes repères et à presque délaissé mes croyances spirituelles. On peut dire que j’ai vécu une véritable: Crise de foi.

J’avais tellement de colère et de souffrances en moi que j’avais l’impression que le ciel m’avait oublié et abandonner alors que je m’étais égaré de mon centre et que j’avais coupé mon contact avec le sacré.

J’attendais un miracle du ciel…en vain. Jusqu’au jour où à bout de tout je me suis dit : ça passe ou ça casse. Alors j’ai demandé d’entendre réellement ce qui en était de moi en assumant la vérité. Et là les miracles ont commencés. J’ai eu des réponses et surtout je les ai écouté et je me suis mise en action. Depuis deux ans ça bouge, ça change mais ça demande des efforts et de la patience (je suis bélier vous voyez le genre? hihi on est pas super patient)! Il y a un an, au cimetière, j’ai promis aux esprits des morts de les aimer, de les écouter et de les honorer pour mon bien-être et celui des autres. En revenant à la maison j’avais un signe d’eux très clairs. Quand je suis mise à me réécouter, et à m’ouvrir je me suis rendue compte qu’ils étaient toujours là. Le ciel, les esprits ne m’avaient jamais abandonnés.

Ce que j’ai réalisé dans cette crise de foi c’est que le ciel est toujours là, mais viens un moment où on ne veut plus l’entendre parce que l’on ne veut plus s’entendre. Un ami précieux m’a souvent dit que notre contact avec les esprits n’est pas détaché de nous. Que ce lien fait partie de notre coeur et de notre être et que la manière dont on échange avec nous-mêmes, nous montre aussi comment on échange avec eux. Plus j’échange positivement avec moi plus mon lien avec eux est beau, solide et enrichissant.

 

gulls-1370979_960_720

Peut-être faut-il se perdre pour mieux se retrouver? et si ce détour avait été écrit d’avance pour mieux me faire comprendre mon chemin de vie?

Chose certaine il y a une chose que j’essais de toujours me souvenir ,quand l’orage fait place en moi, c’est que je ne suis jamais seule, et qu’après la tempête viens le soleil.

Comme le dit cette ci belle chanson…

« Ce n’était qu’un orage, Ce n’était qu’une cage
Tu reprendras ta course, Tu iras à la source
Tu boiras tout le ciel, Ouvre tes ailes
Liberté, liberté, Liberté » 
Le coeur est un oiseau -Richard Desjardins

Aide-toi et le ciel t’aideras- quand j’ai compris que je devais prendre part à ma vie sans tout attendre du ciel…

76840Ce soir j’ai ouvert la porte du garde-robe (la penderie pour les français 😉 ) et je me suis assise devant l’embrasure face à ce petit espace, mais au combien grand. J’ai sentis mon coeur s’ouvrir, et l’amour que je ressens chaque fois que je me poste devant cet espace s’est épanouit en quelques secondes.
Puis le contact s’est fait avec mes guides et les esprits qui avaient quelque chose à me faire faire. Je me suis mise à suivre ce que j’entendais dans mon oreille interne, dans mon coeur…sans me poser de question. Enfin presque… mais j’ai fais taire rapidement les questions parce que je sais que le mental ne fait qu’apposer des barrières sur un élan qui s’avère prometteur. J’ai donc suivis l’élan et tassé mon égo(ishhh). Les esprits savent ce que je ne sais pas. Ils n’agissent pas pour rien, et le font dans le but de faire cheminer. Maintenant ne me reste plus qu’à choisir d’écouter cette possibilité d’avancer ou de m’en détourner…

Pendant une heure j’ai chanté en allumant un feu pour y chauffer une lame, j’ai oins des bougies et prié en me disposant dans ma foi et en faisant tout pour me garder droite dans mon identité, mon unité. J’ai servit du rhum en remerciant, en honorant et en me compromettant. Quand j’ai eu fini et que je me suis posée, toujours devant l’embrasure de la porte du garde-robe, mon esprit et mon coeur on commencé à raconter, à me dire ce que je dois prendre en compte pour continuer d’avancer tout en me rappelant que toute cette beauté et cette inspiration auquel j’ai droit à un prix.

Quand je parle de prix, je ne parle pas d’argent. Je parle de rencontre avec mes erreurs, et mes échecs, de descente dans mes profondeurs, de regarder honnêtement et humblement mes blessures, mais surtout, surtout d’apprendre à me pardonner et m’aimer tel que je suis. S’aimer et se pardonner demande des efforts, du courage, de la force et beaucoup de détermination. Il faut y mettre le temps. On ne change pas du jour au lendemain et il faut savourer les victoires une a une. Il faut accepter de retomber dans des émotions/pensées que l’on a décidé de travailler en acceptant quelles reviennent, tout en continuant d’avancer. C’est se rappeler qu’on avance même quand c’est plus lent. Ça demande de se mettre de l’amour dans le coeur encore et encore. Sans relâche.

Les dernières années ont étés dur.. j’ai sombré dans la dépression, et je me suis zombifié…j’étais frustré…sans but, sans énergie. Je me suis plainte de toujours revivre la même chose, de subir, etc. J’avais l’impression de ne pas être aimé, et voir même d’être punit par le Grand Esprit qui ne faisait rien pour m’aider…Qui ne me donnait pas ce que je demandais. Jusqu’à ce que je me dise que tout ça n’avait plus sa place et que je dise enfin que j’étais prête à réellement entendre, coûte que coûte, ce que je me devais d’entendre.

C’est à ce moment que j’ai réalisé que j’avais arrêté d’écouter le Grand Esprit et que je n’échangeais qu’avec mon égo dont le discours était dur, limitant et sombre. Pendant des années les esprits m’ont donnés des pistes pour agir, ils étaient là mais je n’avais JAMAIS donné suite. Je demandais, et j’attendais que quelque chose se fasse, que quelque chose se passe…mais je ne faisais pas grand chose. J’attendais qu’on me sauve, qu’on fasse pour moi. J’échangeais avec mes guides et mes esprits comme j’échangeais avec moi. En demandant et demandant sans offrir d’amour, de partage, et d’action en échange. Exigence, et contrôle… Car s’il y a un prix à payer pour être bien avec soi et pour être en phase avec les esprits c’est bien d’y mettre notre amour, notre foi et bien des efforts. C’est prendre de notre temps pour nous. Aide-toi et le ciel t’aidera. Le Grand Esprit, les loas, les dieux/déesses, les saints, etc, peuvent peut-être accorder des miracles quelques fois, mais le plus gros du travail se fait en équipe. Si l’on veut changer, il faut FAIRE, il faut se compromettre. Et disons-le: ARGGGGGG c’est dur!!!
heart-603214_960_720
Je crois que si je nage maintenant dans des eaux plus claire c’est que j’ai décidé de m’ouvrir à d’autres possibilités et d’écouter mon coeur et le ciel en y mettant de l’amour, ce avec quoi j’échangeais peu par le passé. J’ai fait un acte de foi, le pari d’essayer de faire/penser autrement et de me rappeler que j’ai fait cet acte quand je glisse…Je me suis mise au service des esprits en les honorant, en les écoutant et en faisant, ce qui à fait en sorte que je me suis mise au service de ce qu’il y a de plus lumineux en moi. Mon contact avec les esprits grandit de plus en plus depuis que je me permet de m’aimer, de les aimer et d’accepter de recevoir de l’amour. Ce que je désirais développer dans ma spiritualité apparaît enfin…

Voilà où m’a mené, entre autre, cette visite devant le garde-robe. Mon parcours des dernières années et surtout depuis 2014 m’a amené à effectuer tout un virage dans ma vie. M’arrêter un moment pour voir ce que j’ai parcouru et ce que ça m’a demandé c’est un rappel pour me dire d’être heureuse et reconnaissante pour ce cheminement, mais aussi pour me rappeler que les efforts et le travail ne cesseront jamais. Parce que des mauvaises journées il y en a! Des zones d’ombre plus dur à éclairer il y en a! Des résistances? Devinez quoi… Il y en a! Des flexions de genoux vers de vieilles habitudes existes, mais malgré tout je me rend compte qu’à grand renfort de je t’aime, j’ai commencé à faire pousser et grandir des racines plus lumineuses en moi. Pour la première fois dans ma vie je sens que quelque chose s’est enfin solidifier dans mon fond et ça me donne envie, même si c’est demandant, de continuer dans cette voie parce que c’est drôlement « payant »!

***Anecdote: j’ai commencé à écrire ce texte le 27 août et durant la nuit du 27  au 28 j’ai eu la visite d’un personnage dans un de mes rêves. Il est venu confirmer cette réflexion que j’avais amorcé en commençant à écrire le présent texte. Voici ce court rêve. Le personnage venu à ma rencontre était comme un dessin animé et il était très caricaturale. Certains de mes guides que j’affectionnent sont justement du genre à se présenter de la sorte dans un rêve car ils sont très drôle, moqueur, grivois, obscène, provocateur, mais très très aimant. Des maîtres dans l’auto-dérision pour dérider les esprits coincés et nous ramener les pieds sur terre. Malgré tout, ces esprits sont très sérieux dans leur message. Cet homme amusant m’a alors dit, ceci: « Des seins j’en ai demandé, et j’en ai eu! mais des carottes çà non! » Dans mon rêve j’avais compris le sens et je lui ai alors dit (question de m’assurer d’avoir compris entre les lignes): « Si je comprend bien ce que vous me dite c’est que le sexe c’est facile à avoir alors que l’amour ça se cultive et que ça demande des efforts? Finalement pour avoir les vraies choses dans la vie, il faut y mettre le temps et les efforts? » Il m’a sourit en faisant briller ses grandes dents blanches et en me faisant un clin d’oeil il m’a dit: « tu as tout compris… »***

Aide toi et le ciel t’aideras!

 

PS. Pour votre info mon autel est dans mon garde-robe 😉

Ce nouveau journal…

home-office-336373_960_720Bonjour à vous qui avez atterrit ici!
L’idée de remettre en place un blogue me trottait dans la tête depuis quelques temps…J’ai tenu un blogue sur ma pratique spirituelle de 2006 à 2011, mais je m’étais arrêté pour de multiple raisons. En fait, 2011 a été une année charnière dans ma vie et c’est à partir de là que j’ai réellement lancé le début d’une prise de conscience plus profonde à tous les niveaux de ma vie. Cela m’a amené à mettre des choses de côté, à remettre en question ma vie, ma foi, etc.

Je m’en rends compte aujourd’hui, alors que j’ai retrouvé des textes de ce vieux blogue, à quel point ma pratique spirituelle à changé depuis 10 ans, à quel point la vision de ma vie à changer, mais également à quel point certains aspects de notre vie, telles que nos blessures, prennent du temps à guérir et demande de la patience et du temps.

Retrouver des pans de cet ancien blogue m’a confirmé mon envie de créer un nouveau blogue pour partager ma pratique, et ce autant pour me permettre de voir mon cheminement dans le temps que pour le plaisir d’échanger avec les lecteurs.

La spiritualité fait partie de ma vie depuis que je suis toute petite. C’est plus qu’une passion pour moi, c’est dans ma nature…Je suis De Nature Spirituelle!

Au plaisir d’échanger avec vous!

Pour en savoir plus sur moi consultez la section À propos et mon tout nouveau site
cropped-logo-mm-de-nature-1-1.jpg