Ouvrir les portes: ainsi soit-il?

En 2016 j’ai commencé l’année en me disant que serait l’année où je me choisis. Où je prends des décisions pour moi, selon mon coeur. Et j’ai réussis à plusieurs niveaux. Les choix ont étés difficiles par moment, mais j’ai foncé tremblante de peur, mais décidé. Cette année, je me suis dit qu’il était temps d’être à la hauteur de moi-même. Pas celles que l’on me projette, pas celles que je me projettes mal, mais à la hauteur de ma valeur que j’ai tendance à rabaisser…que je mets de côté par crainte…Un sacré match avec mon égo!

Ce soir, j’ai la visite d’un merveilleux esprit qui garde la porte vers le monde des esprits, mais qui fait aussi office de gardien de nos portes intérieures, et je me rend compte qu’en me présentant à la barrière, celle que j’ai tant de mal à ouvrir l’hésitation est encore présente. Cette peur de l’inconnue fait encore échos…Je prends la mesure de ce que cela peut impliquer que de me donner cette chance d’ouvrir la porte et de faire le saut. Je connais ce que je ne veux plus depuis longtemps que ça devient redondant. Mais ce que je veux, semble encore loin…des fils de ce que je ne veux plus me tirent encore vers l’arrière il faut croire. C’est fou comme l’inconfort, quoique désagréable à quelques chose de rassurant puisqu’on en connait les ressorts…C’est fou comme des fois l’égo se prend à penser qu’en répétant la même chose le résultat pourra être différent…Esprit du coyote, ta médecine m’étourdis en ce moment! Quelle est cette hésitation qui m’empêche de dire à cet esprit: ouvrons la barrière et j’en assume le tout! La peur d’être heureuse et moi-même?

heart-603214_960_720Décidément ce n’est pas ce soir que CETTE barrière sera ouverte, car je n’assumerais pas l’ampleur de tout ce qu’amène l’affirmation « qu’il en soit ainsi! »au moment où je la prononcerais. Mon coeur et mon corps ne marcherait pas au même rythme. Par contre, je n’ai pas non plus envie de baisser les bras pour recommencer à redonder sur ce que je ne veux plus. Si je ne peux ouvrir la grande barrière et faire le saut, alors j’accepte et j’assume d’ouvrir celle qui m’empêche d’ouvrir la bonne afin de comprendre une bonne fois pour toute ce qui m’empêche de franchir le nouveau seuil. Et Qu’il en soit ainsi!

Une porte à la fois, dans la foi!

 

 

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s